Alabama ': Les projets de loi qui ont été adoptés par la Législature cette année

Les lois affectent les cas de peine de mort, les structures historiques, le vote primaire du parti

Les législateurs de l’Alabama ont présenté plus de projets de loi 1,000 au cours de la session législative qui s’est terminée le 19 mai. La grande majorité n’a pas été adoptée, et beaucoup de ceux qui l’ont fait étaient des projets de loi locaux, affectant un seul comté, une seule ville ou une seule ville. Mais certains projets de loi d’impact à l’échelle de l’État ont été adoptés et modifieront la loi sur les cas de peine de mort, la couverture d’assurance maladie, le vote aux primaires des partis et d’autres domaines. Voici quelques-unes des nouvelles lois. La photo montre la Chambre des représentants plus tôt cette année. (Julie Bennett/[email protected])

Ne pas Modifier

Agences d’adoption confessionnelles

Le projet de loi 24 de la Chambre stipule que l’État ne peut pas refuser d’autoriser les agences d’adoption d’enfants à établir des politiques basées sur des croyances religieuses, telles que ne pas placer d’enfants avec des couples de même sexe. La loi ne s’applique pas aux agences qui reçoivent un financement étatique ou fédéral. La photo de fichier, prise en 2005, montre le couple gay néerlandais Jos et Jarko De Witte van Leeuwen, qui étaient alors sur le point d’adopter un enfant des États-Unis. (Photo AP / Serge Ligtenberg)

Ne pas Modifier

Les conducteurs adolescents

Le projet de loi 29 de la Chambre augmente les sanctions pour les conducteurs adolescents qui détiennent un permis restreint et enfreignent les restrictions, comme conduire après minuit ou avec trop de passagers. Les parents qui permettent sciemment à leurs adolescents de violer les restrictions peuvent être condamnés à une amende en cas de récidive. Vallée de Cumberland (Pa.) Le lycéen Seth Krause, 16 ans, pratique le stationnement en parallèle dans le canton de South Middleton, en Pennsylvanie. (Photo de Dan Gleiter / Le Patriote – Nouvelles)

Ne pas Modifier

La force excessive de la police

Le projet de loi 50 de la Chambre exige que le Centre d’information sur la justice pénale de l’Alabama recueille des informations sur les allégations d’usage excessif de la force par la police des États, des comtés et des villes, y compris la race de l’agent et de la victime, et présente des rapports annuels à l’Assemblée législative sur les informations qu’elle recueille. Les gens manifestent en réponse à la décision du grand jury dans l’affaire Eric Garner à Times Square à New York, mercredi, déc. 3, 2014. Le grand jury a blanchi mercredi le policier blanc de New York dans la mort filmée de Garner, un homme noir non armé, qui avait été arrêté parce qu’il était soupçonné de vendre des cigarettes en vrac et non taxées, a déclaré un avocat de la famille de la victime. (Photo AP / Seth Wenig)

Ne pas Modifier

Lanternes célestes

Le projet de loi 59 de la Chambre des communes rend illégal le largage de lanternes célestes à moins de 500 mètres d’un rassemblement public. Les lanternes du ciel flottent librement et utilisent une flamme nue pour s’élever comme une montgolfière. Des dizaines de personnes se sont rassemblées autour de la fontaine Thrasher pour allumer des luminaires et libérer 100 lanternes célestes en reconnaissance de la Journée mondiale du sida dans le parc international Big Spring à Huntsville le décembre. 1, 2013. (Eric Schultz / eschultz @al.com)

Ne pas Modifier
Ne pas Modifier

Droits de conscience en matière de soins de santé

Le projet de loi 95 de la Chambre interdit de licencier, de rétrograder ou de pénaliser d’une autre manière un travailleur de la santé qui refuse de participer à un avortement, au clonage humain, à la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines ou à la stérilisation. Le travailleur de la santé doit fournir un avis écrit de son opposition à l’avance. La loi ne s’applique pas aux cliniques d’avortement. Plateaux de cellules souches embryonnaires humaines au Centre de Recherche sur les Cellules Souches Embryonnaires Humaines de l’Université du Michigan à Ann Arbor, au Michigan., sont montrés dans cette photo de fichier 2008. (Photo AP / Paul Sancya)

Ne pas Modifier

Suicide assisté

Le projet de loi 96 de la Chambre des communes qualifie de crime le fait d’aider délibérément quelqu’un à se suicider. Cela inclut un médecin qui prescrit un médicament ou effectue une intervention pour aider à mourir. Le crime est un crime de classe C, passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison. L’avocat du suicide assisté Jack Kevorkian, vêtu d’un pull bleu, debout à côté de son avocat Mayer Morganroth, à l’extrême droite, quitte l’établissement correctionnel de Lakeland à Coldwater, au Michigan., en 2007. Kevorkian, le pathologiste à la retraite surnommé « Dr Death » après avoir affirmé avoir participé à au moins 130 suicides assistés, quittait la prison après huit ans. Il est décédé en 2011. (Photo AP / Carlos Osorio, piscine)

Ne pas Modifier

Le droit à la vie des enfants à naître

House Bill 98 est un amendement proposé à la Constitution de l’État qui stipule que l’Alabama reconnaît le droit à la vie des enfants à naître et que rien dans la Constitution de l’État ne prévoit le droit à l’avortement. Il sera sur le bulletin de vote pour que les électeurs approuvent ou rejettent les élections générales de novembre 2018. Cela n’aurait aucune incidence directe à moins que l’arrêt Roe v. Wade ne soit annulé. Les partisans pro-vie et pro-choix se sont rassemblés devant l’Alabama Women’s Center for Reproductive Alternatives lors d’une « veillée de prière 40 Days of Life » organisée par des membres pro-vie à Huntsville en 2013. (Sarah Cole / AL.com)

Ne pas Modifier

Le droit de vote des criminels

Le projet de loi 282 de la Chambre définissait les crimes de  » turpitude morale  » afin de déterminer si un délinquant perd son droit de vote. Le terme « turpitude morale » figure dans la Constitution de l’État, mais n’a pas de définition claire. Des électeurs font la queue devant l’église baptiste primitive de Little Indian Creek à Monrovia, près de Huntsville, en novembre 2016. (Bob Gathany/[email protected])

Ne pas Modifier

Couverture d’assurance pour l’autisme

Le projet de loi 284 de la Chambre exige que certains régimes d’assurance maladie couvrent le dépistage, le diagnostic et le traitement de l’autisme pour les 18 ans et moins. Cela inclut une couverture pour l’analyse comportementale appliquée, considérée comme une thérapie vitale pour de nombreux enfants autistes, mais qui n’est pas abordable pour de nombreuses familles sans assurance. Les parents et les défenseurs du projet de loi organisent une salle de réunion du comité à l’Alabama State House. (Mike Cason / AL.com)

Ne pas Modifier
Ne pas Modifier

Légaliser et réglementer la pratique des sages-femmes

Le House Bill 315 permet aux sages-femmes ayant certaines qualifications d’exercer en Alabama, met en place un conseil des licences et établit certaines restrictions et exigences. Kaycee Cavender, présidente de l’Alabama Birth Coalition, s’exprime lors d’un rassemblement pour les sages-femmes en février sur les marches de l’Alabama State House. Les défenseurs se sont battus pour le projet de loi pendant 13 ans. (Julie Bennett/[email protected])

Ne pas Modifier

Crédits d’impôt pour la préservation historique

House Bill 345 relance le programme de crédits d’impôt sur le revenu de l’Alabama pour la réhabilitation et la préservation des bâtiments historiques. Il court de 2018 à 2022 et plafonne le total des crédits annuels à 20 millions de dollars, avec un maximum de 5 millions de dollars pour un projet. L’hôtel Admiral sur la rue Government dans le centre-ville de Mobile, Ala., construit en 1940, a été rénové dans le cadre du programme de crédits d’impôt. (Sharon Steinmann/[email protected])

Ne pas Modifier

Boissons au brunch

Le House Bill 353 permet la vente de boissons alcoolisées dans les bars et restaurants dès 10 h le dimanche dans les villes et les comtés qui autorisent ces ventes. Les législateurs l’ont appelé le « projet de loi sur le brunch. »Les mimosas sont servies pendant le brunch au Spa du Grand Hotel Marriott Resort & à Point Clear le décembre. 8. 2013. (Sharon Steinmann / ssteinmann @al.com)

Ne pas Modifier

Les établissements résidentiels pour jeunes

Le projet de loi 440 établit la réglementation nationale des écoles résidentielles pour jeunes, y compris celles qui offrent des programmes de conseil et de comportement. La loi s’applique aux établissements confessionnels, à but non lucratif et à but lucratif où les enfants séjournent plus de 24 heures. Appelé Loi sur la prévention des abus dans les établissements d’hébergement pour jeunes de l’Alabama, le projet de loi est venu en réponse aux abus commis dans certains établissements non réglementés. La photo montre des salles d’isolement à Solid Rock Ministries à Mobile. (Sharon Steinmann/[email protected])

Ne pas Modifier

Décisions sur la peine de mort

Le projet de loi 16 du Sénat donne aux jurys le dernier mot sur la question de savoir si un accusé reconnu coupable d’une infraction capitale écope de la peine de mort ou de la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. Auparavant, le jury faisait une recommandation mais le juge n’était pas tenu de la suivre. La chambre d’injection létale de l’Alabama au centre correctionnel Holman à Atmore est montrée en 2002. (Photo AP / Dave Martin, Fichier)

Ne pas Modifier
Ne pas Modifier

Test d’éducation civique pour les élèves du secondaire

Le projet de loi 32 du Sénat exige que les élèves du secondaire passent un test d’éducation civique composé de 100 questions tirées des tests donnés aux immigrants demandant la citoyenneté. Les étudiants doivent répondre correctement à au moins 60. Les citoyens américains reçoivent des drapeaux des États-Unis des membres du Club d’échange lors d’une cérémonie de naturalisation organisée en avril à bord du cuirassé USS Alabama. (Laurent Specker/[email protected])

Ne pas Modifier

Protéger les monuments confédérés

Le projet de loi 60 du Sénat interdit le retrait des statues et des monuments sur les biens publics âgés d’au moins 40 ans et le changement de nom des bâtiments, des écoles et des rues âgés d’au moins 40 ans. Ceux qui ont au moins 20 ans ne peuvent pas être déplacés ou renommés sans l’autorisation d’un nouveau comité d’État. Les travailleurs se préparent à abattre la statue de l’ancien général confédéré Robert E. Lee, qui mesure plus de 100 pieds de haut, dans Lee Circle à la Nouvelle-Orléans en mai. (Photo AP / Gerald Herbert, Dossier)

Ne pas Modifier

Crème solaire à l’école

Le projet de loi 63 du Sénat stipule que les élèves des écoles publiques et non publiques peuvent appliquer de la crème solaire à l’école, exemptant la crème solaire en vente libre des règles du State Board of Education et du State Board of Nursing. Louisa Potts met de la crème solaire sur Ty, âgé de sept mois, alors que son oncle Andrew Ferguson le tient sur la plage de Gulf Shores en juillet 2004. (Registre mobile, Puce Anglais)

Ne pas Modifier

Fraude Medicaid

Le projet de loi 85 du Sénat renforce la loi contre les fausses demandes de paiement de Medicaid. Il inclut les entreprises dans la définition de personne en vertu de la loi et augmente le délai de prescription de la fraude Medicaid à six ans.

Ne pas modifier

Les libérations conditionnelles médicales

Le projet de loi 87 du Sénat, appelé Loi sur la libération conditionnelle médicale de l’Alabama, autorise les libérations conditionnelles médicales des détenus gériatriques, en incapacité permanente et en phase terminale. Les personnes reconnues coupables de meurtre capital ou d’infractions sexuelles ne sont pas éligibles. Le détenu Ralph Huckabee prend un verre avec l’aide de James Rhodes au Hamilton Aged and Infirmed Center, qui fait partie du département des services correctionnels de l’Alabama, en juillet 2002. (Beverly Taylor / Nouvelles de Birmingham)

Ne pas Modifier
Ne pas Modifier

Allocation des ressources judiciaires

Le projet de loi 90 du Sénat crée une nouvelle commission chargée de réaffecter les postes de juges des tribunaux de district et des tribunaux de circuit en fonction de l’évolution de la population, de la charge de travail et d’autres facteurs. En vertu de la nouvelle loi, les postes de juge ne peuvent être déplacés qu’en cas de vacance ou lorsqu’un titulaire est empêché par l’âge de se faire réélire.

Ne pas modifier

Interdiction du vote croisé

Le projet de loi 108 du Sénat interdit aux électeurs de voter lors d’un second tour s’ils ont voté lors de la primaire précédente du parti opposé. Les députés du shérif du comté de Madison dirigent la circulation près de Cove Church sur Winchester Road en novembre. (Bob Gathany / bgathany @AL.com)

Ne pas Modifier

Appels de la peine de mort

Le projet de loi 187 du Sénat exige que les personnes condamnées à mort déposent certains appels de l’État plus tôt et en même temps que d’autres appels. La loi fixe de nouveaux délais pour que les tribunaux statuent sur certains appels. Les partisans disent que l’intention était de raccourcir le délai moyen pour les appels devant les tribunaux d’État dans les affaires de peine de mort. Les opposants ont déclaré que cela augmenterait la probabilité d’exécuter une personne innocente. (Photo AP / Dave Martin, Fichier)

Ne pas Modifier

Infractions sexuelles

Le projet de loi 301 du Sénat a créé de nouveaux délits sexuels, certains basés sur les tendances récentes de l’utilisation de la technologie. La loi interdit la pornographie non consentie, parfois appelée « revenge porn », et l’utilisation de communications menaçantes pour inciter une victime à se livrer à une activité sexuelle non désirée, appelée « sextorsion ». »Les parents écoutent un séminaire organisé par le sergent de la police de l’État du Connecticut, Jim Smith, de l’unité de cybercriminalité à Windsor Locks, au Connecticut., en 2008. (Photo AP / Jessica Hill, fichier)

Ne modifiez pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.