Blog Forisk

Un résumé des avantages et des inconvénients de l’application et de l’interprétation de la VAN en général et pour les investissements forestiers.

La valeur actualisée nette (VAN) compare la valeur des flux de trésorerie (avantages) reçus à l’avenir avec le capital requis pour l’investissement aujourd’hui. La règle de décision est d’accepter et de poursuivre des projets avec des VNP supérieures ou égales à zéro, car cela implique que le projet respecte ou dépasse votre taux « obstacle » ou votre taux de rendement attendu.

L’utilisation de la VAN comme critère d’investissement et de budgétisation des immobilisations présente des avantages et des inconvénients clés.

Les avantages incluent:

  • La VAN fournit une mesure sans ambiguïté. Il estime la création de richesse à partir de l’investissement potentiel en dollars d’aujourd’hui, compte tenu du taux d’actualisation appliqué.
  • La VAN tient compte de la taille de l’investissement. Il permet de comparer des investissements forestiers marginaux à des projets ou des acquisitions de plusieurs milliards de dollars.
  • La VAN est simple à calculer (en particulier avec une feuille de calcul).
  • La VAN utilise les flux de trésorerie plutôt que le bénéfice net (qui comprend les éléments hors trésorerie tels que l’amortissement).
  • La VAN reconnaît la valeur temporelle de l’argent (contrairement aux retours en espèces ou à la simple période de récupération). Pour les investissements forestiers, qui ont tendance à être à long terme, cela est crucial et tout à fait approprié.
  • Les NPV sont additifs. Si vous avez plusieurs projets et un capital excédentaire, vous pouvez additionner les projets pour avoir une idée de la création de richesse globale de tous les projets investissables.

Les inconvénients comprennent:

  • Un taux d’actualisation doit être sélectionné. La VAN suppose également que le taux d’actualisation est le même pendant la durée de vie de l’investissement ou du projet. Les taux d’actualisation, comme les taux d’intérêt, peuvent et changent d’une année à l’autre. Considérez les taux de capitalisation (« plafonnement ») dans l’immobilier commercial. Les repères bougent. Les coûts d’opportunité changent et diffèrent d’un investisseur à l’autre.
  • La VAN suppose que vous pouvez évaluer et prédire avec précision les flux de trésorerie futurs. Alors que votre boule de cristal peut s’avérer infaillible, la mienne a parfois montré des fissures.
  • Pour certains, c’est un concept intuitivement difficile à saisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.