Dossier d’Isolat Environnemental: Moraxella osloensis

Moraxella osloensis n’est pas une bactérie bien connue en dehors du laboratoire, mais il a été constaté que cet agent pathogène humain opportuniste causait des maladies potentiellement mortelles telles que l’endocardite, l’ostéomyélite, l’infection par cathéter veineux central et la méningite.1 M. osloensis est également connu pour être un isolat environnemental dans les laboratoires pharmaceutiques.

Apparence de la colonie: M. osloensis forme des colonies petites à moyennes, circulaires et translucides sur des milieux non sélectifs tels que la Gélose au sang de mouton et la Gélose Tryptique au soja.

Caractéristiques microscopiques: Bâtonnets gram-négatifs courts et dodus.

Conditions de croissance: M. osloensis est aérobie et pousse mieux à 35 ° C. La bactérie est Gram-négative, oxydase-positive et prend généralement 24 à 48 heures pour se développer.

Habitat : M. osloensis est un symbiote mutualiste naturel de Phasmarhabditis hermaphrodita, un nématode parasite de limaces. M. osloensis est transmis dans les cavités de leur coquille où les bactéries se multiplient et tuent la limace.1 M. osloensis habite également l’environnement et fait partie de la flore normale des surfaces cutanées et muqueuses, en particulier des voies respiratoires humaines.4

Pathogénicité : M. osloensis est saprophyte sur la peau et les muqueuses. L’espèce affecte rarement les humains, mais elle peut causer des maladies dans certains tissus, en particulier chez les individus immunodéprimés. Les antibiotiques sont généralement efficaces contre l’agent pathogène.1

Risque environnemental : Parce que M. osloensis peut infecter les humains, le dépistage de ce contaminant dans les salles blanches est important. L’identification de tous les isolats trouvés dans le cadre d’un programme de surveillance environnementale et la détermination des prochaines étapes appropriées sont nécessaires pour assurer la sécurité des consommateurs.

Taxonomie1:

Royaume: Bactéries Ordre: Pseudomonadales
Phylum: Protéobactéries Famille: Moraxellaceae
Classe: Gammaprotéobactéries Genre: Moraxelle

Si vous avez isolé Moraxella osloensis dans votre laboratoire, nous pouvons simplifier vos prochaines étapes. Envoyez-nous votre isolat pour une conservation personnalisée et vous recevrez une trousse de test de contrôle QUALITÉ conçue pour votre laboratoire avec votre isolat. En savoir plus.

1 Pathogénicité de Moraxella osloensis, une bactérie associée au Nématode Phasmarhabditis hermaphrodita, à la limace Deroceras reticulatum (2001) https://aem.asm.org/content/67/11/5010

2 Moraxelle osloensis: une cause inhabituelle d’infection par cathéter veineux central chez un patient cancéreux (2012) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3479945/

3 Les espèces de Moraxella Sont Principalement responsables de la Génération de Mauvaises odeurs dans le linge (2012) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3346475/

4 Journal of Medical Microbiology (2011), 60, 138-141 Septicémie avec hypotension prolongée due à Moraxella osloensis chez un enfant non immunodéprimé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.