Les experts adorent le bassin de prospects du Wild du Minnesota

Lorsque vous êtes à la dérive dans un océan de médiocrité sans fin, vous obtiendrez n’importe quel gilet de sauvetage disponible. Pour la base de fans du Wild du Minnesota, cela signifie s’accrocher à l’espoir que les perspectives présentent. Perdre 12 secondes en prolongation dans un match éliminatoire est beaucoup plus facile à digérer lorsque vous avez un enfant qui a marqué 50 buts pour son équipe junior.

Le train de battage médiatique pour les prospects du Minnesota prend de l’ampleur. Kirill Kaprizov a finalement reçu son invitation par la poste et a signé un contrat au Minnesota. Il sera l’un des favoris pour le trophée Calder cette saison. Le joueur de premier plan de 2020 Marco Rossi compte également entrer dans la LNH et pourrait avoir lui-même une chance de devenir la meilleure recrue.

Il est facile pour un site basé au Minnesota de parler de la qualité des perspectives sauvages. Nous avons probablement été incroyablement ravis lorsque le groupe de prospects a été dirigé par des types solides de six milieux comme Joel Eriksson Ek, Jordan Greenway et Luke Kunin. Ça arrive, et tu devras nous pardonner quand ça arrivera.

Cette fois, cependant, vous pouvez nous croire lorsque nous exagérons les perspectives du Minnesota. Nous avons des renforts cette fois. Avec la conclusion du projet de 2020, les listes de prospects tombent et le Minnesota s’y montre bien.

Commençons par Scott Wheeler de The Athletic, qui a publié son top-50 prospects la semaine dernière. Rossi est le titre ici, arrivant en troisième position derrière seulement Alexis Lafrenière et Quinton Byfield. Son raisonnement ? Le jeu à deux avancé de Rossi le pousse devant d’autres espoirs de superstar comme Tim Stutzle, Trevor Zegras et Cole Caufield.

Le Wild continue de faire des vagues au classement, Kaprizov se classant au 13e rang et Matt Boldy au 23e rang. Wheeler s’attend à ce que Kaprizov « devienne immédiatement sans doute leur joueur offensif le plus dangereux » dans une formation qui comprend Kevin Fiala. Il croit également en Boldy pour faire un grand saut par rapport aux 26 points qu’il a marqués pour le Boston College.

J.D. Burke de Elite Prospects est également en tête de la prochaine vague de talents sauvages. Il a sorti son top-75 début octobre, juste avant le repêchage, et le Minnesota s’y montre bien aussi. Kaprizov et Boldy occupent à nouveau le devant de la scène, se classant respectivement septième et 23e, mais quelques nouveaux ajouts font la liste.

Le centre Alexander Khovanov arrive juste derrière Boldy à 24 ans, citant son habileté à jouer, son intelligence et sa volonté de jouer physiquement. Adam Beckman, leader des marqueurs de la WHL, voit son tir le propulser au 41e rang. Quant à Rossi, les espoirs d’élite le classent quatrième parmi les espoirs du repêchage de 2020, ce qui le placerait probablement dans le top-10, si cette liste était créée trois semaines plus tard.

Alors que Corey Pronman de The Athletic n’a pas encore publié de classement global des prospects, ses classements organisationnels et de draft 2020 ont classé tous les prospects en niveaux. Il y a 105 prospects qui se qualifient en tant que recrues que Pronman juge « Très bon » (se projetant en tant qu’attaquant du top-6 / défenseur du top-4) ou mieux.

Cela ne vous surprendra pas que le Minnesota figure sur cette liste. Kaprizov et Rossi se classent tous les deux comme des attaquants de pointe « haut de gamme », ce qui les placerait quelque part entre la huitième et la 22e place de son classement total. Boldy est sur la bulle entre Haut de gamme et Très Bon, ce qui signifie qu’il se situe entre le 23e et le 44e rang.

Khovanov, Beckman et le défenseur offensif Calen Addison ont tous de très bonnes notes, ce qui les place dans le top-105. Les six espoirs du Minnesota dans ce groupe sont troisièmes de la ligue, seuls Los Angeles (huit) et Ottawa (sept) les dépassant.

Toutes les perspectives ne fonctionnent pas, bien sûr. Ce n’est pas parce que le Wild a des joueurs excitants sur le chemin qu’ils deviendront des joueurs de la LNH à impact. Mais accumuler du talent est la première étape pour devenir un candidat, et même si ces joueurs n’atteignent pas leurs plafonds, ils pourraient tous devenir des joueurs très solides (par ex., Mikael Granlund, Charlie Coyle, etc.)

Un autre avantage est que lorsque ces joueurs commenceront à jouer, ils seront bon marché. À l’exception de Kaprizov, tous ces joueurs seront sous contrat d’entrée de gamme pour leurs trois premières années. Le Wild doit faire face à la fois à une casquette plate et à une liste chargée de vétérans coûteux, donc avoir un impact sur ces ELC sera une aubaine.

Même au-delà des quatre à six perspectives qui attirent l’attention nationale, il y a de quoi s’enthousiasmer dans le système agricole de la nature. Le deuxième ligne Vladislav Firstov en 2019 a été presque aussi productif que Boldy à UConn l’an dernier, marquant 23 points dans un programme beaucoup plus faible. Le gardien Kaapo Kahkonen a remporté le prix du gardien de l’année dans la LAH et pourrait se retrouver dans la LNH la saison prochaine.

La draft 2020 du Minnesota a également suscité des critiques élogieuses. Le centre Marat Khusnutdinov et le défenseur Ryan O’Rourke auraient pu aller au premier tour. Minnesota les a ramassés avec les premières secondes. Le cinquième joueur Pavel Novak a marqué plus d’un point par match dans la WHL, une production comparable à celle des premiers Ridly Greig et Ozzy Wiesblatt.

Encore une fois, il est super facile de se laisser emporter par le battage médiatique des prospects. Chaque équipe peut indiquer ses perspectives et parler d’un avenir meilleur à venir. Cette fois, cependant, il semble vraiment que la Fée des perspectives ait atteint l’État du hockey avec une fréquence inhabituellement grande. Alors allez-y, vous avez la permission d’être excité. Si vous vous trompez à ce sujet, vous n’aurez au moins pas plus tort que les experts.

Tony Abbott

 Tony Abbott

Tony Abbott est un contributeur pour les patinoires 10K, couvrant le Wild du Minnesota. Il couvre le hockey depuis 2013, principalement avec l’Athletic Minnesota et le Hockey Wilderness de la Nation SB. Tony anime également la radio 10K Patinoires avec Joe Bouley. Retrouvez-le sur Twitter @OhHiTony.

Tous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.