Remembering Max Ward

Une figure légendaire du ciel nordique est décédée. Max Ward avait 98 ans.

Né à Edmonton en 1921, Ward a servi comme instructeur de vol pour l’Aviation royale canadienne pendant la 2e Guerre mondiale avant de déménager dans les Territoires du Nord-Ouest pour travailler comme pilote de brousse.

Comme l’a écrit Daniel Campbell dans Up Here en 2016, vous pouvez séparer l’industrie de l’aviation dans les T.N.-O. en deux époques distinctes : l’ère pré-Max et l’ère post-Max.

En 1946, avec un seul avion Otter de 14 passagers, il fonde une compagnie de charters à Yellowknife qui deviendra Wardair. Elle a été la première compagnie aérienne au Canada à exploiter les avions Twin Otter et Dash 7. Les chartes de Ward livraient du fret et des fournitures aux communautés du Nord, escortaient les lingots d’or des sites miniers éloignés et faisaient venir des touristes et des dignitaires pendant les vacances dans le Nord.

« Ses concurrents se sont d’abord moqués de son audace, puis l’ont rapidement copié juste pour suivre », a écrit Campbell. « Il s’est battu avec les régulateurs gouvernementaux tout au long de sa carrière pour garder l’industrie ouverte et honnête, et pour maintenir des prix raisonnables. »

La compagnie de Ward est devenue la troisième compagnie aérienne en importance au Canada avant d’être vendue en 1989. À Yellowknife, un cargo Bristol de Wardair est toujours exposé comme un monument sur le chemin de l’aéroport vers la ville.

 » C’était un avion merveilleux pour le Nord « , a déclaré Ward ici il y a quatre ans. « Nous avons transporté le camion de pompiers à Yellowknife, et toutes les vaches et vous l’appelez. Lorsque la route a été fermée en raison du fleuve Mackenzie avant le pont, nous avons déplacé beaucoup de choses de la rivière Hay au bout de la route des camions à Yellowknife pour faire avancer toutes les fermes, les agriculteurs et les autres. Et puis nous l’avons utilisé dans tout le Nord parce qu’il avait une bonne portée. Nous avions l’habitude d’y transporter 45 fûts de carburant. Et nous pourrions aller jusqu’à la mer de Beaufort avec. »

Ward a pris sa retraite de l’aviation à l’âge de 80 ans, mais retournait chaque année dans les Territoires du Nord-Ouest pour visiter son camp au lac Red Rock, au nord de Yellowknife. Il a été intronisé au Temple de la renommée de l’aviation du Canada en 1974 et a été fait Officier de l’Ordre du Canada en 1975.

 » Il se souciait des gens. Il se souciait des pilotes. Il se souciait des agents de bord. Il se souciait des personnes chargées de l’entretien « , a déclaré Fred von Veh, ancien avocat de Ward, à CBC.  » Il a fait plus pour l’aviation dans le nord du Canada que n’importe qui n’a jamais fait et n’importe qui ne le fera jamais. »

Ward est décédé à son domicile d’Edmonton lundi, entouré de sa famille.

« Le Nord est toujours ma partie préférée du monde », a-t-il dit un jour Ici. « J’aime le montrer aux gens. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.